Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 14:59

Je suis très énervé que ce blog soit maintenant pollué depuis quelques semaines par des encarts publicitaires et je m'en excuse auprès de mes fidèles lecteurs. Je songe à déménager sur un site autonome, ce qui va me demander un peu de temps et aussi un peu de monnaie...

 

Cette pensée lumineuse de Chantal Thomas que je ne crois pas avoir notée sur ce journal : « Pour bien vivre il faut réussir son couple avec soi-même. »

 

J'aime les activités pluri - indisciplinaires.

 

A Grenoble ce samedi 6 septembre devant la librairie La Dérive, ce monsieur tout à coup craintif en me voyant et qui s'exclame en montrant du doigt sa femme :

« C'est pas moi qui lit, c'est elle ! ».

 

L'amour, inaccessible, me regarde de loin, en souriant bêtement.

 

Tous ces gens qui se croisent sans se regarder, les yeux rivés sur leur téléphone...

 

Dans « Les chaussures italiennes », très beau livre d'Henning Mankell cet extrait : « La morte avait un beau visage. Il y a une beauté spéciale qui n'appartient qu'aux femmes très âgées. Dans leurs rides sont inscrits toutes les marques, tous les souvenirs de la vie écoulée. Je parle des femmes très âgées, celles dont la terre réclame déjà le corps. »

 

Un peu triste d'avoir fini les 8 « Journaliers » de Marcel Jouhandeau que j'avais acheté à un bouquiniste de Saint-Etienne il y a quelques mois. Cette réflexion qui me va bien, trouvée dans    « La possession » journaliers de 1963 : « Je pense que l'amour devient merveilleux, à partir du moment où il évite toutes les érosions pour n'être plus qu'un jeu, une simulation, un simulacre, quand il se réduit à des rites purement cérémoniels,  à l'adoration. »

 

J'ai regardé sur internet il y a quelques jours « La maman et la putain » de Jean Eustache avec beaucoup d'intérêt et noté cette phrase que dit Jean-Pierre Léaud :

« Quel plus grand hommage peut-on rendre à un homme qu'on admire que de lui prendre sa femme ? »

Ce qui confirme ce que je pense : il faut toujours se méfier de ses admirateurs !

 

Le nouveau LD avance comme un bateau - fantôme au loin dans la brume de l'avenir... Le mastering est achevé, la SDRM payée (tout cela est bien barbare) et la relecture est en cours pour chasser les coquilles. Le tout à l'imprimerie autour du 15 septembre et sortie un mois après...

 

Finir par Sénèque ce mois-ci ne vous fera pas de mal : Veux-tu savoir où tu seras après la mort ? Où sont les choses à naître.

 

Jean Lenturlu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques