Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 12:01

La magie laborieuse du livre qui naît à l’imprimerie.

 

« Les parents ne désirent rien d’autre que de vous attirer vers eux, vers le bas, vers ces temps anciens d’où l’on aimerait remonter avec un soupir de soulagement, naturellement, ils le veulent par amour, mais c’est bien cela qui est affreux. » Franz Kafka (lettre à Félice)

 

Comme des millions de personnes, j’ai la tête de l’inemploi.

 

La légèreté insouciante du père et la profondeur inquiète de la mère.

 

Ses yeux de braise avaient allumé mon désir mais sa tenue de pompier volontaire me dissuada de prendre feu.

 

Avoir de la peine inutile ou inutile d’avoir de la peine.

 

Cette grossesse molle l’acheva. Elle devint un édredon.

 

Il faudrait lire la télévision.

 

J’aime particulièrement les femmes qui furent belles.

 

La seule retraite que je défendrai est celle de Russie ( 1812)

 

Jean Lenturlu

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques