Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 21:13

Encore du retard dans ce journal par overdose de dédicaces cet été.

Epuisement du stock des deux premiers livres et aussi de l’auteur nomade…

 

Cette femme, le dimanche 24 juillet à La Bourboule qui me dit :

« On voit que les fleurs vous ont fait du mal ! »

 

Ouvrir un restaurant de livres.

 

Dans le journal de Gabriel Matzneff : « Le refus de prendre de la brioche est une décision esthétique ; mais c’est également une attitude morale. »

 

Ingres qui écrit en 1821 cette phrase curieuse : « Je compte beaucoup sur ma vieillesse : elle me vengera. »

 

Je suis fatigué d’exister, pas de vivre.

 

Plus on a de lecteurs, plus on a peur d’écrire.

 

J’aimerais faire l’amour dans les églises.

 

Mon rêve de réussite littéraire : être un écrivain de tiroir.

 

« Mais elle est si avide de ce qui trouble les sens que le plus petit appel donne à son visage un caractère évoquant le sang, la terreur subite, le crime, tout ce qui ruine sans fin la béatitude et la bonne conscience. »

Georges Bataille (histoire de l’œil)

 

Tous ces écrivains qui écrivent et ces chanteurs qui chantent… Je ferai mieux de me taire.

 

Lire Joubert et boire des bières.

 

Jean Lenturlu

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques