Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 21:34

En exergue de cette nouvelle année 2012 qui commence, cette adresse lointaine d’Herman Melville dans son récit « Mardi » qui me donne le mal de terre : « Laissons le scepticisme aux taupes et aux chauves souris ; la véritable hérésie est, pour un vivant, de se déclarer mort. »

Exténué en décembre par 12 nuits, 11 dédicaces et 2 concerts.

Dormir tout le mois de janvier.

Il faudrait qu’un jour (enfin) on offre à nos hommes (et femmes) politiques un métier à métisser.

Ce dicton un peu distillé d’une vieille dame du nord que m’a confié ma voisine (grande sœur) Claude : « Il était connu comme le houblon ».

Ecouté cette définition limpide à la radio ce 26 décembre 2011 :

« Le dandy est une nature morte ambulante. »

Il veut mettre sur sa carte de visite : maçon de phrases courtes.

Elle ne veut pas que dans mon prochain livre j’édite certaines réflexions qu’elle me livre. Ses belles phrases resteront enfermées à jamais dans leurs cercueils de mots avec moi.

J’aurais aimé connaître cette phrase de Bertolt Brecht (écrits sur le théâtre) pour pouvoir faire mon malin à la SACD (société des compositeurs et auteurs dramatiques) :

« Il est des pièces excellentes dont toutes les idées sans exception ne proviennent pas de l’auteur. »

Un aphorisme de Joubert pour méditer le mois ?

Une des causes principales de la corruption et de la dégénération de la poésie est que les vers n’aient plus été faits pour être chantés. (1799)

Jean Lenturlu

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques