Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 19:58

Il voulait une reine qui serait son esclave. Elle voulait un maître qui serait son serviteur. Ils furent heureux et eurent beaucoup d’orages.

Claude Roy  (Permis de séjour)

 

Ici, c’est une vraie auberge érotique.

 

La souffrance du tube.

 

Cet homme au Centre d’Ailleurs ce dimanche qui s’exclame : « Moi, j’aime bien les femmes qui disent « J’arrive ».

 

Elle aimerait vivre avec moi et je veux vivre à côté d’elle.

 

Un critique reprocha un jour à Alexandre Dumas fils d’avoir écrit « un vide douloureux qu’occasionnent les moments de faiblesse ».

    - Quelle image singulière, comment une chose vide peut être douloureuse ? 

-     Mon cher, vous n’avez donc jamais eu mal à la tête ?

 

L’esprit tendu, le front penché, nous composons sans fin nos odes, en méprisant l’espoir commode d’être jamais récompensés.

Anton Tchekhov (Oncle Vania)

 

En ce moment je manque d’air.

 

La nuit, je rêve d’aphorismes inaccessibles dont les ombres me hantent au réveil.

 

Vendre ses livres soi-même, quel métier magnifique !

 

Je l’ai déjà écrit quelque part : je ne suis pas un Auteur mais un noteur. Ce journal en est la preuve.

 

Jean Lenturlu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques