Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 19:32

L’érotisme de cette femme déglinguée.

 

Le 17 août, à Valence, devant la librairie Notre Temps, le clochard « Be Good » qui discute avec deux lectrices et qui déclare : « Une vie sans musique, c’est comme un bar sans bières. »

 

Son amour est au dessus de ma misère morale et je l’accepte comme une fatalité bienfaitrice.

 

Je lis avec beaucoup de plaisir l’autobiographie (destroy) de Nuala O’Faolain (On s’est déjà vu quelque part ?), sur le carcan moral irlandais des années soixante, l’alcool, Londres,la BBC et les jeunes femmes qui essaient comme elle de s’en sortir… Et cette question qu’elle se pose : « Que se serait-il passé si j’avais eu mon premier orgasme avec quelqu’un d’aussi irresponsable que moi-même ? »

 

Ce magnifique cadeau posthume de Chris Marker : « Les nouvelles peu exemplaires » de François Vernet dont il regrettait à la fin de sa vie le peu d’écho quand les éditions Tirésias l’avaient réédité en 2002 et dont je tire cet extrait (El Desdichado) écrit en 1942 : « Oui, il fallait que je dise ça :  Ce pays est menacé de mort ; il ne se sauvera qu’en renonçant à la haine, qu’en cessant d’opprimer le faible, l’exilé, celui qui n’a plus personne pour le défendre. Ce pays ne se sauvera que par le cœur. C’est comme l’histoire de Loth dans la Bible : les Sodomites voulaient baiser les envoyés de Dieu. Or, les envoyés de Dieu étaient les hôtes de Loth. Et Loth dit : « Prenez mes filles » et il fut sauvé. C’est comme ça, c’est par le ceour qu’un pays survit, c’est pas en faisant marcher les gosses en rang, c’est pas en faisant des discours, des affiches, des promesses, des menaces. Ce pays est en train de crever. Il lui reste une chance, une toute petite chance, c’est l’amour du prochain ; et vous êtes tous comme des loups à vous dévorer les uns les autres. L’étranger, c’est sacré. L’hôte, c’est sacré. Tous les pays civilisés l’ont proclamé . Ceux qui ne pensent pas comme ça ne méritent pas de survivre. Ils se préparent le châtiment des Sodomites : le fer,le soufre, le feu. Ils courent à la mort comme des aveugles, parce qu’ils refusent de voir l’amour, ça résiste à tout, c’est la vie éternelle. »

 

 

Jean Lenturlu

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Astrid 03/09/2012 22:08

oh ! c'est confus, je ne vois même plus le sujet !

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques