Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 18:46
J’aime bien Antoinette du Ligier de La Garde (1638-1694) et son poème « Air » est devenu depuis aujourd’hui dimanche 25 janvier une petite chanson légère que je vais peut-être chanter au prochain concert…
Conseil aux maris qui me lisent : Ne pas oublier de rester l’amant de sa femme.
Dans un court-métrage de Laurel et Hardy (les bonnes d’enfants) ce dialogue savoureux dans le noir  entre nos deux compères: Oliver « Pourquoi as-tu utilisé cette allumette ?   Stanley : « Pour voir si la lumière était éteinte. »
Lumineux non ?
Ses yeux bleus me font couler au fond de mon désespoir (mais son sourire me sauve).
Je commence avec l’âge à apprécier qu’on me traite d’artisan. Je laisse le mot artiste à ceux qui croient encore qu’ils ont du talent.
Refuser d’être connu était son unique réussite sociale.
Le rêve du désir – Le cauchemar de la jouissance.
Je pense ce soir à Louis Soutter : « Sans espérance / jamais plus / tu ne toucheras / les peaux / blanches / de tes sœurs / épuisées / de douleur. »
Jean Lenturlu

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques