Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 08:39

Je ne suis pas un auteur du terroir mais plutôt un écrivain de tiroirs. Chacun a le buffet qu’il peut…(la vie n’est pas commode)
Tous ces auteurs enfermés dans la cage de leur livre comme des animaux sauvages dans un zoo et qui attendent les bananes des spectateurs …
L’idée de race est un engin de meurtre, un pistolet sur notre cerveau qui se croit intelligent. Cela me fait penser à ce quatrain de Francis Blanche (poète sensible derrière le farceur qui préférait l’eau de vie à l’au delà) écrit pour le carnaval des animaux de Saint-Saëns :

                                 « Las d’être une bête de somme
                                    Dont on se moque à demi mot
                                    Au Carnaval des Animaux
                                    L’Ane s’est mis un bonnet d’homme »

C’est Cioran qui écrivait « qu’on n’habite pas un pays mais une langue. Une patrie, c’est cela et rien d’autre ». Cela m’en bouche un coin de pays…
Il faudrait planter des idées qui n’existent pas encore dans nos têtes et ne pas oublier de les arroser de temps à autre. La poésie a la forme romantique d’un arrosoir…

                                                Jean Lenturlu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Lenturlu - dans Journal de Campagne
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques